Comment faire pour que le travail s’apparente moins à du travail ?

L'une des tendances en matière d'espaces de travail qui a pris toute sa dimension ces derniers temps réside dans le souhait parmi les employés de bureau d'un travail qui s'apparente moins à du travail – ou plus précisément, d'un environnement de travail qui s'apparente moins à un bureau et davantage à un chez-soi.

Les collaborateurs d'aujourd'hui considèrent les espaces de bureaux uniformes de ces dernières décennies comme étant ennuyeux et ternes – de « mornes océans d’uniformité ».

Si ces espaces fonctionnels ont pu être en phase avec la philosophie des entreprises de l'époque – dont la priorité était axée sur l'efficacité – les employés de bureau d'aujourd'hui sont en quête d'espaces confortables qui font appel à leur créativité et à leur personnalité en tant qu'individus.


EN QUÊTE D'UN CHEZ-SOI

Les collaborateurs veulent des environnements de travail décontractés, personnalisés et davantage propices à l'imagination et à la collaboration créative.

Il est tout à fait logique que l'on se sente plus soi-même, plus à l'aise et plus ouvert à l'inspiration dans un environnement plus chaleureux.

D'où l'abondance de couleurs chaudes, de textures nouvelles, de surfaces moelleuses et d'éléments mobiles que les designers introduisent dans l'espace de travail – tous les meubles qui ont plus un esprit « habitat » et qui invitent à « s'installer et à rester un petit moment ».

DES FRONTIÈRES POREUSES

« Redéfinir les frontières » semble être l'expression adoptée par tous pour décrire ce phénomène consistant à faire en sorte que l'espace de travail s'apparente moins à un bureau et davantage à un chez-soi. Un article du magazine Interior Design évoque ainsi l'introduction d'une nouvelle tendance comme « le fait d'estomper la distinction entre vie privée et vie professionnelle ». Et un article du magazine Azure présente un produit unique qui a « redéfinit les frontières de l'espace de travail traditionnel ».

Nous avons également utilisé des termes similaires, notamment dans cet article du blog du 27 septembre qui souligne à quel point les employeurs s'adaptent aux « frontières de plus en plus floues entre vie professionnelle et vie privée ».

L'objectif est clair : le mouvement consistant à intégrer des influences empruntées à l'habitat dans l'espace de travail est réel, et il se traduit par des espaces plus accueillants, plus flexibles et plus conviviaux au sein des environnements de travail.

Faites défiler la page vers le bas pour consulter quelques exemples de cette tendance, et n'hésitez pas à nous indiquer comment elle se matérialise dans le cadre de votre travail.

Une atmosphère chaleureuse : Le sofa à deux places Visalia et la table d'appoint CG_1 font de cet espace lounge de bureau un lieu confortable et accueillant pour s'évader. 

Des configurations créatives : Cet espace lounge, à l'agencement reconfigurable, comprend la table CG_1 et les sièges Lounge Hosu, associant ainsi le confort du chez-soi et l'esprit pratique de l'espace de travail.

Un lieu de rassemblement : L'association de cette table au plateau rond et du siège Massaud Conference permet de créer un lieu accueillant dans le cadre d'une réunion ou d'un repas. 

Des courbes confortables : Que ce soit dans les bureaux privés ou dans les espaces partagés, le confort des sièges Lounge Hosu crée un espace enveloppant propice à la concentration et à la régénération – ou au travail si le bureau n'est pas nécessaire.

Published On: November 15, 2017
Classé sous: Espaces d’exception

Share This Blog Post

Add a Comment

S’abonner à la Newsletter A+D

Abonnez-vous

Coalesse sur Instagram

    {data}
  • {/data}
Contact

Utilisez notre localisateur pour trouver un concessionnaire ou un représentant local près de chez vous.

Contactez notre équipe Concierge
+33 06 12 30 40 29
Email